SIGNATURE DE CONVENTION ENTRE MEPS ET LES ENTREPRISES DU SECTEUR PRIVE (ics, ace group, bureau veritas, Nestle 03/06/2016

SIGNATURE DE CONVENTION ENTRE MEPS ET LES ENTREPRISES DU SECTEUR PRIVE (ics, ace group, bureau veritas, Nestle 03/06/2016

Abidjan – La Direction générale de l’emploi (DGE) et des entreprises privées ont signé vendredi à Abidjan, six conventions de partenariat en vue...

Présentation des vœux de nouvel an au Directeur Général de l’Emploi M.DOGOH Franck
Emission « La Côte d’Ivoire en marche » de la RTI sur les actions du Ministère de l’Emploi et de la Protection Sociale
LE DG DE L’EMPLOI VISITE LES PROMOTEURS FINANCES PAR LE MINISTÈRE DE L’EMPLOI ET DE LA PROTECTION SOCIALE

le-ministre-de-la-meps-a-la-ceremonie-de-signature-de-convention-de-partenariatceremonie-de-signature-de-convention-de-partenariat-entre-le-ministere-de-lemploi-et-de-la-protection-sociale-et-des-entreprises-du-secteur-prive


Abidjan – La Direction générale de l’emploi (DGE) et des entreprises privées ont signé vendredi à Abidjan, six conventions de partenariat en vue de faciliter l’accès à l’emploi des personnes vulnérables, en présence du ministre de l’Emploi et de la Protection sociale, Moussa Dosso.

Ces conventions de partenariat avec quatre entreprises du privé a pour objectif majeur d’inciter les employeurs à recruter les personnes vulnérables (femmes, personnes en situation de handicap et les hommes de plus de 35 ans) qui constituent une des franges de la population la plus éloignée de l’emploi en Côte d’Ivoire.

Elles prévoient d’insérer des personnes vulnérables dans les entreprises, de mettre en place une équipe pluridisciplinaire chargée du conseil et de l’orientation, de disposer d’une base de données des compétences des personnes cibles, d’élaborer un plan de formation complémentaire qualifiant en leur faveur et d’assurer l’accompagnement des entreprises en vue du recrutement de travailleurs vulnérables.

Au nom du gouvernement, le ministre Dosso Moussa a remercié les entreprises signataires de ces conventions et exprimé le souhait qu’elles répondront aux attentes de chacun des acteurs concernés et seront suivies de nombreuses autres pour le bonheur des personnes vulnérables.

Les responsables d’entreprises qui ont paraphé les documents avec le directeur général de la DGE, Dogoh Franck Madou, sont ceux d’Ivoire Cartes Systèmes (ICS), Audit, Contrôle et Expertise (ACE), Groupe Bureau Veritas et Nestlé.

Ces signatures interviennent quelques jours après celle que la DGE a signé avec l’Union des coopératives d’épargne et de crédit de Côte d’Ivoire (UNACOOPEC-CI).

fmo/akn/cmas

 

intervention-du-ministre-sur-la-situation-d-chomage1photo-de-signature-entre-meps-et-le-secteur-prive-1intervention-du-ministre-sur-la-situation-d-chomage

Abidjan – Près de 55% des personnes au chômage en Côte d’Ivoire sont des femmes, a révélé vendredi à Abidjan, le ministre de l’Emploi et de la Protection sociale, Dosso Moussa, citant les résultats des récentes enquêtes sur l’emploi.

Il a donné ces statistiques lors de la cérémonies de signature de six conventions de partenariat entre la Direction générale de l’emploi (DGE) et des responsables d’entreprises privées en vue de faciliter l’accès à l’emploi de personnes vulnérables à savoir les femmes, les personnes en situation de handicap et les hommes de plus de 35 ans.

Sur la situation de ces personnes qui constituent l’une des franges les plus importants de la population, le ministre Dosso a indiqué que les personnes de plus de 35 ans représentent plus de 30% tandis que les personnes en situation de handicap constituent près de 10%.

C’est pourquoi, il s’est réjoui de ces conventions qui non seulement concrétisent la volonté du gouvernement en faveur de l’emploi dans le pays, mais aussi constituent une étape majeure dans la mise en œuvre d’initiatives de haute portée à l’endroit des personnes vulnérables formées, qualifiées et offrant de réelles compétences pour les employeurs.

Au nombre des initiatives gouvernementales pour promouvoir l’emploi à l’endroit des personnes vulnérables, figurent le recrutement dérogatoire en 2015 de 300 personnes en situation de handicap et la mise en oeuvre de projets d’insertion des ministères techniques dont cette frange de la population est majoritairement bénéficiaire, a rappelé le ministre.

COMMENTAIRES

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0