LANCEMENT OFFICIEL DE L’ENQUETE NATIONALE SUR LA SITUATION DE L’EMPLOI ET LE SECTEUR INFORMEL (ENSESI) 08/02/2016, Salle de Conférence du BIT

LANCEMENT OFFICIEL DE L’ENQUETE NATIONALE SUR LA SITUATION DE L’EMPLOI ET LE SECTEUR INFORMEL (ENSESI) 08/02/2016, Salle de Conférence du BIT

Le Premier ministre Daniel Kablan Duncan, a procédé ce lundi 8 février 2016,  dans les locaux du Bureau international du Travail (BIT), au lancement o...

LE DG DE L’EMPLOI VISITE LES PROMOTEURS FINANCES PAR LE MINISTÈRE DE L’EMPLOI ET DE LA PROTECTION SOCIALE
Présentation des vœux de nouvel an au Directeur Général de l’Emploi M.DOGOH Franck
Promotion de l’Emploi : Trois groupements professionnels ont bénéficié de 57 unités semi-industrielles pour la transformation de manioc, d’épices secs et de production de jus de fruit (13 millions F CFA)

la-photo-de-famille-apres-la-ceremonie-2la-photo-de-famille-apres-la-ceremonie-1


le-premier-ministre-daniel-kablan-duncan

M. DANIEL KABLAN DUNCAN Premier ministre, ministre de l’économie des finances et du budget

Le Premier ministre Daniel Kablan Duncan, a procédé ce lundi 8 février 2016,  dans les locaux du Bureau international du Travail (BIT), au lancement officiel de l’Enquête Nationale sur la Situation de l’Emploi et le Secteur Informel 2016 (ENSESI 2016), inscrite dans le cadre de la mise en œuvre de la Relance de l’emploi (SRE).

C’était en présence des ministres Moussa Dosso de l’Emploi et de la Protection sociale, Sidi Tiémoko Touré de la Promotion de la Jeunesse, de l’Emploi des Jeunes et du Service civique, et de la représentante du Directeur pays du BIT, Madame Cissé Mamounata. 

Monsieur le Premier Ministre Daniel Kablan Duncan a situé le cadre de cette cérémonie en rappelant la place et l’importance de l’Emploi; « l’emploi est une priorité du gouvernement car il constitue pour chaque citoyen, un facteur d’insertion sociale, de dignité humaine et surtout une condition de participation à la vie nationale ».  A t-il fait savoir avant de dire la volonté du gouvernement de voir les résultats de cette Enquête. « le Gouvernement attend beaucoup de cette Enquête Nationale sur la Situation de l’Emploi et le Secteur informel (ENSESI) ». 


Selon le Premier responsable de la Primature Ivoirienne, « mieux connaître ce secteur informel permettra certainement de trouver des mécanismes pour entrer progressivement dans une économie moderne, à même d’assurer la compétitivité, à savoir la croissance, la création d’emplois durables, décents et rémunérateurs ».
Monsieur le Premier Ministre à ajouter que cette Enquête permettra de mener avec plus d’efficacité la formation technique et professionnelle.

Après avoir traduit ses sincères remerciements  à la Banque mondiale et au BIT pour leur appui technique et financier, le Chef du Gouvernement a exhorté l’Institut national de la Statistique, opérateur technique de l’enquête à prendre toutes les précautions et toutes les dispositions appropriées en vue du bon déroulement de cette importante tache.


madame-cisse-mamounata-directeur-pays-par-interim-bit-lors-de-son-allocution

Madame Cissé Mamounata représentante du Directeur pays du BIT a fait savoir que la Côte d’Ivoire fait partie des cinq pays retenus pour la réalisation d’enquêtes-pilotes et que le Bureau International du Travail (BIT) ne ménagera aucun effort pour apporter sa contribution.

425 millions, c’est le budget 2016 de   ENSESI qui permettra de disposer d’un outil d’informations fiables et actualisées sur le marché du travail et aussi de mettre au même niveau d’informations les acteurs du secteur, sur le processus de réalisation, la méthodologie de collecte des données, le chronogramme, les données et les indicateurs pertinents. L’objectif étant de faciliter une bonne prise de décision et d’apporter des solutions idoines à l’équation emploi, notamment des jeunes et des couches vulnérables (femmes, personnes handicapées).

L’ENSESI 2016 sera conduite par deux équipes durant deux mois. Elle va se dérouler en deux phases : la première étape ou enquête sur la situation de l’emploi dite principale, est effectuée auprès des ménages et permet d’identifier les Unités de production informelles (UPI). La seconde appelée enquête portant sur «le secteur informel sera exécutée auprès des chefs d’UPI.

Daniel Kablan Duncan, Premier Ministre, Ministre de l’Économie, des Finances et du Budget a procédé au lancement de l’enquête nationale sur la situation de l’emploi et le secteur informel ce lundi 08 Février 2016 à Abidjan-Plateau.

Cette enquête qui est la troisième du genre vise à faciliter une bonne prise de décision en vue d’apporter des solutions idoines à l’épineux problème d’emploi, notamment des jeunes et des couches vulnérables.

S’adressant aux participants de l’atelier, le premier ministre, Daniel Kablan Duncan, a tout d’abord rappelé les taux de chômage des enquêtes précédentes sur la base des critères définis par le bureau international du Travail (BIT). Ainsi l’enquête emploi 2012 a révélé un taux de chômage de 9,4% et celle de 2013-2014 un taux de 6,4%. Selon le chef du gouvernement, l’emploi est une priorité pour le gouvernement car il constitue pour chaque citoyen un facteur d’insertion sociale, de dignité humaine et surtout une condition de participation active à la vie nationale. Il s’est saisi de cette occasion pour exhorter la mission d’enquête à prendre toutes les précautions et les dispositions appropriées, sur la base des enseignements des enquêtes précédentes pour aboutir à des résultats toujours plus pertinents.


monsieur-le-ministre-de-lemploi-et-de-la-protection-sociale-lors-de-son-allocution
Bien avant, M. Dosso Moussa, Ministre de l’emploi et de la protection sociale, s’est félicité du travail. Il a par ailleurs rappelé que la réalisation de cette enquête s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la Stratégie de Relance de l’Emploi adoptée le 26 novembre 2013.

Présentant la méthodologie d’échantillonnage, des outils et des indicateurs clés attendus de l’enquête, M. Ibrahim Ba, directeur général de l’institut national de la statistique a indiqué que la collecte des données se déroulera pendant deux mois, la phase 2 démarrant 7 jours après la phase 1. L’opération coûtera 425millions FCFA.


img_83633 sem-daniel-kablan-duncan-lors-de-son-discours-douverture-de-lancement-officiel-de-lenquete-et-le-secteur-informelensesi-2016 monsieur-le-ministre-sidi-tiemoko-toure-ministre-de-la-promotion-de-la-jeunesse-de-lemploi-des-jeunes-et-du-service-civique-lors-de-son-allocution

COMMENTAIRES

WORDPRESS: 0
DISQUS: 0